32 °C Port-au-Prince, HT
4 octobre 2022

Quand Samuel Edouard raconte ses expériences comme ancien présentateur de l’émission Areytos sur Radio Ibo

Parler de ses expériences demeure une façon sûre de garantir une plus gratifiante continuité après son passage dans un domaine quelconque. C’est dans cette perspective que Samuel Edouard décide de faire part de ses expériences comme ancien présentateur de l’émission Areytos sur la Radio Ibo.

Quand Samuel Edouard raconte ses expériences comme ancien présentateur de l'émission Areytos sur Radio Ibo

Par : Jean Michelot Polynice
Le Cupidon

Chroniqueur culturel, mémorant en droit, acteur et ancien présentateur de l’émission Areytos sur Radio Ibo, Samuel Édouard est ce jeune qu’on ne devrait pas laisser passer incognito. Cela dit, une telle expérience à la radio Ibo pourrait être révélatrice pour plus d’un. Mais quel genre d’ émission était Areytos avec Samuel?

Samuel commença à animer l’émission Areytos durant l’ année 2020. Parlant du contenu de l’ émission, Samuel se prononça comme suit:

«C’était une émission culturelle qui comprenait une intro parlée suivie d’ une musique. Une partie talk show, une rubrique intitulée « besoin de mots » où je lisais des fragments d’œuvres littéraires haïtiennes à succès. Et enfin, une rubrique intitulée airs d’ antan où le public pouvait (re)découvrir les musiques à succès d’ antan».

Il faut dire que Samuel ne voulait pas trop se lancer dans l’ actualité puisque, selon lui, il y a déjà beaucoup de journalistes pour le faire. Ainsi, il a préféré prendre en considération les œuvres présentées par les artistes touchant l’ histoire et le contexte social de leur époque. Par ailleurs, «airs d’antan» était sa rubrique préférée. Parlant de sa vision sur la culture, Samuel s’exprima ainsi :

«J’ai aussi et surtout, une vision holistique de la culture. Je ne vais pas la résumer à l’art, qui en est cependant une partie considérable, mais je vais aussi voir tous les éléments et habitudes qui font l’ identité d’un peuple, positifs comme négatifs». C’est en quelque sorte ce qui a poussé le jeune animateur à aborder la grossophobie. Celle-ci désigne la discrimination qui prend chair dans notre société à l’ encontre des personnes grosses. En plus de cela, le vaudou demeure assez significatif dans le cadre de l’ émission Areytos.

©Tous droits réservés©

error: Content is protected !!