31 °C Port-au-Prince, HT
7 octobre 2022

Le RENAMEL condamne avec rigueur la mort du journaliste Maxilien Lazarre

Le Réseau National des Médias en Ligne (RENAMEL) se prosterne devant le cadavre du photojournaliste Maxilien Lazarre travaillant pour le compte du média en ligne « Roi des infos », tué par balles lors de la manifestation ouvrière, ce mercredi 23 février 2022.

Le RENAMEL condamne avec rigueur la mort du journaliste Maxilien Lazarre

Le réseau en profite pour souhaiter un prompt rétablissement aux autres journalistes blessés dans l’exercice de leur métier, au cours de cette même journée.

Le RENAMEL déplore et condamne avec la plus grande rigueur toutes sortes d’attaques et de menaces proférées à l’encontre des journalistes ces derniers jours.

Ç’en est trop! Étant l’organe régulateur de la presse en ligne en Haïti, le RENAMEL appelle les autorités compétentes à diligenter une enquête et prendre, sous peu, des mesures nécessaires pour que les auteurs des actes barbares contre tous les citoyens généralement quelconque et les journalistes en particulier, puissent répondre de leurs forfaits par devant la justice.

Le RENAMEL profite du même coup pour présenter ses sympathies aux parents, proches, collaborateurs et amis (es) du défunt journaliste Maxilien Lazarre.

Le droit à la vie est un droit fondamental de l’être humain. Il est non seulement protégé et garanti par la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen, mais aussi par la Constitution haïtienne. Par conséquent, les autorités de
l’État doivent s’efforcer de protéger la vie de tous les citoyens du pays dont les travailleurs et travailleuses de la presse.

Cette note est signée par le président du RENAMEL, Me. Berrick Estidore

error: Content is protected !!