32 °C Port-au-Prince, HT
5 octobre 2022

Le CAMIH appelle à l’expertise de 3 experts pour mater le phénonème de l’insécurité

Dans une lettre ouverte adressée le 19 juillet 2022 au premier ministre Ariel Henry, le Collectif des Anciens Maires Intérimaires d’Haïti (CAMIH) se sent alarmé par la dégradation continue de la nation haïtienne qui, de nos jours, devient la risée du monde dû à la mauvaise gestion du pays par nos gouvernements. Face à cette situation, le CAMIH a recommandé l’expertise de trois personnalités dont Normil Rameau en vue d’appuyer la Police Nationale d’ Haïti dans les stratégies à mater le phénomène de l’insécurité qui jadis, devient un fléau.

Le CAMIH appelle à l'expertise de 3 experts pour mater le phénonème de l'insécurité

 » S’il vous plait, faites quelque chose ! Agissez ou démissionnez ! Car le Pays a besoin de résultats « , peut-on lire dans cette lettre ouverte à Ariel Henry.

Lisez l’intégralité de la lettre à partir de ce lien

Lettre Ouverte au Premier Ministre Ariel Henry à l’occasion de ses 12 mois à la tête du
Gouvernement.


Monsieur le Premier Ministre,
Le Collectif des Anciens Maires Intérimaires d’Haïti (CAMIH) se sent alarmé par la dégradation continue de la nation haïtienne qui, de nos jours, devient la risée du monde dû à la mauvaise gestion du pays par nos gouvernements.


Monsieur le Premier Ministre,
La Nation haïtienne toute entière attend avec impatience le bilan de vos douze (12) mois passés à la tête du pouvoir comme seul et Unique Chef d’Etat de la République d’Haïti après l’assassinat crapuleux du Président Jovenel Moise en sa résidence privée dans la nuit du 6 au 7
juillet 2021 à Pèlerin 5. En guise de bilan, Monsieur le Premier Ministre, permettez au Collectif des Anciens Maires Intérimaires d’Haïti (CAMIH) d’établir en douze (12) points le constat de la population haïtienne suite à votre accession au pouvoir :

  • La prolifération incessante des gangs armés
  • La dévalorisation accélérée de la gourde
  • La hausse généralisée de tous les produits sur le marché
  • Le ceinturage de la zone métropolitaine des gangs armés
  • La nette augmentation du taux de kidnapping sur la population haïtienne, disons mieux
    la classe pauvre améliorée
  • La décapitalisation de la classe dite « moyenne »
  • L’augmentation des prix de carburant à la pompe ajoutant à la rareté artificielle créée
    par les compagnies détenant le monopole
  • Les massacres planifiés et organisés au vu et au su de tous.
  • La saisie du palais de justice par la force (Le Police)
  • La vandalisation du système judiciaire haïtien
  • La défaillance continue de la diplomatie haïtienne
  • L’humiliation palpable infligée aux haïtiens, à travers le monde particulièrement en terre
    voisine (La République dominicaine), fuyant cette insécurité que vous êtes, jusqu’ici, incapable d’éradiquer

Monsieur le Premier Ministre,
Le constat est triste et l’on se demande, est ce qu’il vous reste encore un peu de conscience car vous êtes payés avec les taxes de cette population martyre pour donner des résultats ; malgré tout, Monsieur le Premier Ministre, vous avez eu le culot de donner l’impression que tout va bien.

Monsieur le Premier Ministre,

Aviez-vous eu le temps de lire et de comprendre l’histoire de notre pays ? si oui, n’avez –vouspas compris les sacrifices faites par nos aïeuls pour nous léguer ce pays au sacrifice de leur sang ? Pensez-vous que la population haïtienne peut continuer à vivoter dans cette misère
noire ? Ou à subir les conséquences des inconséquences de nos gouvernements ?
Le Collectif des Anciens Maires Intérimaires (CAMIH) croit que vous pouvez encore poser une action, celle de permettre à la population haïtienne de cesser d’être étranger sur leur propre territoire en instaurant un climat de paix et en restaurant l’autorité de l’Etat qui permettra à la population de vaquer librement à leur occupation. On a déjà eu pas mal de propositions venus de part et d’autre en vue de résoudre le problème
d’insécurité, mais le CAMIH veut surbriller en lettre d’Or celles venant de Trois (3) Experts en Matière de sécurité et qui ont déjà servi le Pays à un niveau, il s’agit : Colonel Himler Rebu, Ex
Sénateur Youri Latortu, Ex-DG de la Police Nationale d’Haïti Monsieur Normil Rameau. Pourquoi n’en tenez-vous pas compte de ces suggestions ? N’avez- vous pas constaté que le Pays est en train de sombrer ? Pensez-vous que vous serez exempt ?
Monsieur le Premier Ministre

S’il vous plait, faites quelque chose ! Agissez ou démissionnez ! Car le Pays a besoin de
résultats. Ne laissez surtout pas à la population haïtienne de vous jeter dans la poubelle de l’histoire ; vous avez une famille, agissez au moins pour sa fierté puisque vous oubliez que vous êtes là pour apporter des solutions mais pas pour créer des problèmes.

Le CAMIH vous recommande, Monsieur le Premier Ministre, d’utiliser l’expertise de ces trois Personnalités suscitées en vue d’appuyer la Police Nationale d’ Haïti dans les stratégies à mater le phénomène de l’insécurité qui jadis, devient un fléau.

Le CAMIH souhaite que vous teniez enfin compte de cette triste réalité décrit à travers ces lignes afin de prendre la meilleure décision. Quoiqu’on dise, quoi qu’on fasse, la nation restera toujours la Première République Noire du
Monde et le jour arrivera pour avoir des femmes et des hommes d’Etat élevés à la dimension de notre histoire !
Vive une Nation haïtienne responsable, citoyenne et patriotique !

Jackson MYRIL
Coordonnateur National

error: Content is protected !!