32 °C Port-au-Prince, HT
4 octobre 2022

Centre d’assistance, clinique mobile, foire gastro-artisanale, hommage aux mères et concours de chants: le MCFDF fait d’une pierre des coups

8919 est désormais le numéro à composer pour signaler les violences faites aux femmes en Haïti. Il a été inauguré ce dimanche 29 mai 2022, en coïncidence avec la journée internationale d’action pour la santé des femmes et à la fête des mères en Haïti. Ces initiatives sont filles du Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF). En cette journée positivement surchargée, le MCFDF a
organisé, dans ses locaux, une clinique mobile pour dépister le cancer du col de l’utérus chez les femmes.

Centre d’assistance, clinique mobile, foire gastro-artisanale, hommage aux mères et concours de chants: le MCFDF fait d’une pierre des coups

Une foire Gastro-artisanale a fait valoir l’art […], plastique et l’art culinaire en Haïti. Au terme de cette journée, dans le but de marquer la fête des mères, la finale du concours de chants des mamans, patronné par le MCFDF, a eu lieu.

Débutée par l’exécution de la Dessalinienne, la cérémonie a pris chair par les propos de circonstance de la directrice de la Coordination des Bureaux Départementaux (CBD/MCFDF), Eveline BIEN-AIMÉ. Elle fait
cas de ce manque ayant conduit à l’initiative du numéro de ce centre d’urgence, le 8919 : les Services d’accueil et de référence, les dix (10) coordinations départementales et la direction des affaires juridiques reçoivent
beaucoup de doléances autour des violences faites aux femmes et aux filles.

Partenaire important dans le cadre de l’exécution de ce centre d’appel, le Coordonnateur des Nations-Unies s’est fait représenter par Monsieur Kaïdou KABORÉ. Dans son allocution, ce dernier s’est accentué sur le cinquième parmi les dix-sept (17) objectifs de Développement Durables : l’égalité des sexes. « Aucun pays ne peut réaliser son potentiel complet sans une participation équitable des femmes et des hommes », affirme le représentant. Il a salué l’Union Européenne, partenaire clé dans la mise en œuvre du centre d’appel, et ajoute que la réduction de l’inégalité homme-femme contribue non seulement à la croissance économique, mais aussi à accroitre la productivité, l’espérance de vie et le bien-être des hommes.

Pour sa part, la titulaire du Ministère, la docteur Sofia LORÉUS, s’est adressée aux femmes haïtiennes en rappelant le double aspect de la journée : d’une part, l’action à mener sur la santé des femmes, qui, de fait, est appliquée par le MCFDF à travers cette journée de dépistage contre le cancer du col de l’utérus, et d’autre part, l’attention particulière portée autour des femmes mères d’Haïti, célébrée par le MCFDF par le biais de la finale de ce concours de chants pour les mamans haïtiennes.

La Ministre a profité de cette occasion en or pour renouveler son amour pour sa mère par devant un public composé de représentants, de partenaires, de membres du ministère, de femmes de divers horizons et de la presse haïtienne. Ses propos ne sont pas restés à l’intérieur des quatre (4) murs :

« Moso manman se pi gwo, pi bèl kado yon moun te ka posede. Nan tout peyi sou latè, espesyalman nan peyi nou, Ayiti, manman se poto mitan ki soutni tout yon fanmi. Yo se twa wòch dife ki bouyi lespwa ; lespwa pou fè lavi boujonnen. Nan gwo jou sa a, mwen wete chapo m epi m koube m byen ba pou m salye vanyans ak kouraj nou ki san parèy ! Mwen pwomèt m ap kontinye batay pou fè dwa fanm respekte epi pou n rive jwenn vrè plas nou nan sosyete a. Bon kouraj ! Bon konba !
Bòn fèt ak tout bèl manman ayisyèn mwen yo » peut-on lire sur la page facebook de la Docteur Sofia LORÉUS, Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes en Haïti.

error: Content is protected !!